Archipel

Le blog de Jérôme Bodon-Clair

Archive pour Godot

Nouvelle critique de Postcard #01

Nouvelle critique donc de Postcard #01 et c’est La Quenelle Culturelle qui s’y jette :

« Cher Thibault, Petite carte pour te dire que même si les vacances touchent à leur fin, notre nouvel album « Postcard » sortira le 1er mai. Tu peux l’écouter ici […]. Bien à toi, GODOT et BENJAMIN FINCHER ». Une sollicitation originale et agréable à l’image du mini-album folk qui l’accompagne.

A l’heure des mails, des communiqués de presse en PDF et du matraquage promotionnel sur le web, le simple fait de recevoir dans sa boîte aux lettres une petite carte postale remplie à la main constitue un geste d’anti-révolution des plus sympathiques. C’est en tout cas l’idée qu’ont eu Jérôme Bodon-Clair (Godot) et Benjamin Fincher pour présenter leur premier travail en coopération: un EP comptant sept titres folk écrits au rythme d’un ruisseau sans remous, dans un lieu isolé de la Loire, à Mollemant. La composition et l’enregistrement de ‘Postcard #1′ a surtout été l’occasion pour les deux artistes d’apprendre à se connaître, en vrai et en musique. Et à se faire plaisir simplement. Ils nous parlent d’ailleurs de « sessions presque familiales », ce que l’opus final et son humeur joyeuse ne peuvent pas démentir. Les quelques pistes bourdonnantes concoctées pour l’occasion sentent bon les congés et la somnolence, les siestes dans l’herbe fraîche avec les yeux rivés vers les nuages et la marguerite pincée aux lèvres. Alors oui, cette petite collecte de chansons ne soutient pas de grandes ambitions. Elle n’est peut-être rien d’autre qu’un souffle chaleureux de plus venu chatouiller des oreilles. Quoi qu’il en soit, cette collaboration reste terriblement attachante et le cocktail sonore bien dosé. Entre folk acoustique classique et symphonies de musique de film, la carte postale a de la gueule.

Même perdue au milieu des Rhônes-Alpes, l’inspiration de Godot et Benjamin Fincher a au moins vu sept fois le soleil. Comme quoi il n’est pas forcément nécessaire de s’échapper dans des studios new-yorkais et californiens pour faire rêver les gens. Les deux interludes rigolotes venues pour confirmer l’aspect conceptuel du disque mises de côté (« Radio Mollemant part.1″, « Radio Mollemant part.2« ), on peut commencer la dégustation de leurs songeuses expérimentations folk, bordées de jeux de lumière et de bruitages étonnants. Un accord de guitare fuyant  en pleine nuit vers l’horizon, un duo de voix étouffées parti pour le rattraper, des étincelles dans le noir, le soleil qui se lève et la vie qui reprend son cours (« Postcard« ). Voilà à quoi peut ressembler leurs voyages imaginaires. Sans déchets, sans surplus inutiles, mais pourvus de progressions mélodiques intelligentes. L’opus peut paraître anecdotique écouté en fond, mais écouté au casque ou avec un peu d’attention, il fourmille de belles idées et de détails. Ce qui commence comme une jolie ballade de soir d’été peut aussi bien se terminer en un feu de camp folk jovial (« Thorvaldsen’s Eyes ») qu’en une errance un brin angoissante sous les étoiles, au creux d’un bois (« Twilight »). D’une chanson à l’autre, l’atmosphère change au gré des arrangements, lumineux par instants, ombragés plus tard. Mais les compositions tombent rarement dans des qualificatifs aussi simples que la joie et la mélancolie. Les deux artistes préfèrent jouer sur d’autres nuances, donnant à leurs mélodies la forme de labyrinthes insolvables (« Traena ») ou d’enquêtes fumeuses dans les sous-sols d’une ville poudrière (« City Lights »).

Trop court. C’est peut-être le seul défaut de cet étonnant carnet de vacances musical. Aussi léger soit-il, ‘Postcard #1′ demeure une réussite, un joli  album débordant de vie où chaque idée se transforme en un bruit. Il ne reste désormais plus qu’à patienter avant de retrouver une nouvelle carte postale dans la boîte aux lettres et profiter d’une nouvelle expérience de ce genre.

Bonus: Album en écoute intégrale sur Bandcamp

Sortie: 01 Mai 2010 | Genre: Folk, Expérimental

Publicités

Sortie de Postcard sur Virgin Radio

Je serai dimanche soir 18h à l’antenne de l’excellente émission de Sébastien Agasse Label Rock sur Virgin Radio pour parler du nouvel opus Postcard #1. L’ami Benjamin Fincher étant à Nice, je ne serai pourtant pas seul devant le micro, ayant la joie de le partager avec Mickaël et Flavien de Angil & the Hiddentracks qui viennent de sortir un nouvel album, l’encore excellent The And … Bref de belles émotions musicales au programme ///

Sortie de Postcard #1 by Godot & Benjamin Fincher

C’est aujourd’hui la sortie de notre nouvel album (E.P), intitulé POSTCARD #1. Voilà déjà quelques mois que nous avons enregistré dans un bel endroit coupé du monde (Mollemant), ce 7 titres, Benjamin Fincher et moi-même. Le résultat est une musique indie-folk où les guitares acoustiques côtoient les arrangements tout en finesse de vieux synthétiseurs Casio, de flûte de Madagascar, de petites percussions insolites, de guitares jouées à l’archet, autant de strates instrumentales en contrepoint constant avec nos voix si différentes, si complémentaires avec l’ami Fincher.

Je vous laisse découvrir le résultat sur le site spécialement créé pour l’occasion www.postcardseries.com, où vous pourrez retrouver toutes les vidéos-cartes postales de l’artiste Clément Fessy qui a suivi de près les séances de travail. Vous pouvez aussi télécharger Postcard #1 sur toutes les plateformes légales de téléchargement et/ou sur notre magasin maison, celui de mon label : www.pfpshop.bandcamp.com … J’espère que le résultat saura vous séduire, vous faire voyager !!!

Bien à vous

Festival BD

Nous nous produirons en version Parasites réduite pour le 1er festival de la bande dessinée de Renaison intitulé « Bulles en Côte Roannaise ». Nous improviserons dans un esprit funky-fuzz sur un scénario de Christian Chavassieux alors que deux bédéistes émérites s’épancheront en une improvisation forcement inspirée. Un événement à ne pas manquer, samedi 3 avril à 18h à Renaison !!!

Folkfest >>> GODOT live !!!

Petit post pour vous signaler un concert Godot solo le 12 février prochain dans le cadre du Folkfest organisé par le label Gone Prod en partenariat avec Lovefolk. Venez donc retrouver dans la salle du théâtre de l’imprimerie de Rive-de-Gier (42) dès 21h, quatre talents folk, Liz de Lux (chanson-Lyon), Adrugan (pop/folk-Picardie), Colorblind (pop/folk-Suisse), et votre serviteur dans un set à la dérive entre les explorations du Berliner E.P et la fraîcheur de Postcard (tout en revisitant un répertoire plus ancien). Donc des surprises pour un retour à la scène en solo pour une fois !!! Pour les détails :

Tarif adulte : 8 € tarif réduit / 11 € plein tarif

Tarif enfant : 4 € tarif réduit / 5,50 € plein tarif

Réservations (conseillées) : http://www.billetreduc.com/32377/evt.htm
Organisé par Gone Prod, avec le soutien de Lovefolk
http://www.myspace.com/folkfestgone

Sélection Virgin Radio

Petit post de fin d’année pour signaler que A Berliner E.P de Godot & the Parasites fait partie de la sélection des disques de l’année de Virgin Radio Roanne (89,4 FM) !!! Un petit clin d’oeil local de l’émission Label Rock qui nous soutient depuis de nombreuses années (merci Mr Sébastien Agasse !). Vous pouvez aller faire un tour sur le blog de l’émission ICI et y écouter en podcast la dernière en date avec Money time en extrait (parmi une sélection excellent d’artistes internationaux par ailleurs).

J’en profitte par ailleurs pour vous souhaiter un bon Noël, de belles fêtes de fin d’année und so weiter …

See you en 2010 j’imagine !!!

Shopping with Godot

Petit post pour signaler la remise à neuf de la boutique Godot sur notre site partenaire Bandcamp. En effet, vous y trouverez une boutique rénovée, enrichie d’un nouvel accès à la discographie complète, des nouvelles possibilités d’achat et bientôt de nouvelles surprises … Allez-y faire un tour, cela nous fait plaisir, et n’hésitez pas à nous donner vos impressions … Pas besoin d’essuyer vos pieds, entrez c’est toujours ouvert et c’est ICI. Bien à vous …