Archipel

Le blog de Jérôme Bodon-Clair

Archive pour NU

Heureuse année

Je vous souhaite une très bonne année 2011, emplie de joie, de réussite dans vos projets, d’accomplissement personnel, familial etc … 2011 sera le théâtre de nombreuses échéances dont j’aurai l’occasion de vous parler dans ce blog : Golden Triangle en résidence et création lyonnaise et Joca Seria en mars avec la compagnie NU, Peindre en avril avec la même compagnie, une installation sous chapiteau du côté de Chambéry en mai et (sous réserve) une nouvelle évolution de ma série Rumeur à Saint Etienne ce même mois. Du point de vue conférences, j’interviendrai à Saint Etienne sur Deleuze/Beckett/Feldman le 8 février, et en Sorbonne le 30 avril sur le minimalisme en arts plastiques et en musique. Quelques parutions devraient aussi pointer leur nez … Année chargée, année pluridisciplinaire, année passionnante !

Publicités

A demi-nus sur la route

Vendredi soir donc au Théâtre de Roanne (scène régionale), nous nous mettions en route avec François Podetti (comédien/metteur en scène) pour une lecture musicalisée autour de trois oeuvres importantes de la littérature américaine : The road (ou on the road) de Jack London, Jack Kerouac et Cormac McCarthy … Les textes que nous avions choisi d’entremêler trouvait écho dans une musique coloriste, passant des nuances froides d’un gris apocalyptique à la chaleur rouge des nuits californiennes. Très bon acceuil d’un public assez nombreux (pour une lecture), et discussions intéressantes lors d’un pot pour prolonger la soirée.

Au moment du salut, à nous d’annoncer la création officielle de notre nouvelle compagnie : NU. Regroupant François Podetti, Christian Chavassieux (auteur), Marc Bonnetin (photographe) et moi-même, NU opérera en 2010 à un travail de quasi-laborentin autour de la question de l’acte créatif. Pluri-disciplinaire par définition, le travail de la compagnie aboutira en 2011 à la création d’un spectacle intitulé « Peindre », d’hors-et-déjà acheté, et qui trouvera, espérons-le, un écho favorable, à la hauteur de ses ambitions. A suivre donc en 2010-2011.

Enfin, je prolongeais la soirée autour d’un verre de vin avec un bout de famille et Riina Koivisto, chorégraphe finlandaise de la compagnie Kivitasku. Nous nous retrouvions le lendemain pour un stage de danse auquel je pouvais assister en qualité d’observateur/compositeur. Un bien beau travail en tous les cas que je vous invite à découvrir.